lundi, mai 20

Étiquette : unun

Antenne Long-Fil + Unun 9:1
Antenne

Antenne Long-Fil + Unun 9:1

Lors de nos premières expérimentations avec ce type d'antenne ils étaient très encourageants et même enthousiasmants ! Nous avons donc décidé de pousser plus loin nos tests et mesures et tenté de tirer le maximum de profit de notre antenne. Nous publions maintenant nos fiches d'essais et de mesures. Le « choke­-balun » est un empilement de tores et de tubes de ferrite sur le RG213 qui relie l'antenne au shack. De par sa conception, ce composant peut très aisément être déplacé tout au long du coaxial. Il suffit de le faire coulisser et de le bloquer avec un « snap­on », ces ferrites en deux coquilles qui sont maintenues ensemble par un étrier en plastique. Celle que nous avons choisie se fixe à serrage sur le RG213 Analyse de différentes configurations Nous partons de notre antenne de 38 ...
Les antennes long-­fil + MLB
Antenne

Les antennes long-­fil + MLB

Une forme d'antenne est apparue il y a quelques années : un fil de « n'importe quelle longueur » est raccordée à une mystérieuse boite magique qui adapte « automatiquement » la haute impédance de ce fil à 50 Ω. Cette mystérieuse boite magique est appelée « Magnetic Balun ». C'est, en fait, un (auto)transformateur 9/1 ou 10/1. Son appellation « balun » est donc incorrecte. Quant au « magnetic », tous les transformateurs font appel au magnétisme ! Oui, cette appellation n'est rien d'autre qu'un argument commercial. Nous devrions donc dire « unun 9:1 »  mais le terme  « magnetic balun » a fait son nid dans le jargon OM. Est­ ce une nouveauté ou une invention géniale ? Et non ! Depuis que nos récepteurs general coverage sont numériques, l'entrée « long-­fil » ou « 600 Ω » n'est sou...
Ferrites, ununs et baluns
Antenne

Ferrites, ununs et baluns

Les baluns et ununs constituent un sujet qui passionne beaucoup d’OMs et en rebute tout autant d’autres. Pourtant, rarement un sujet n’a été traité aussi empiriquement ! En effet, chacun reprend les travaux des autres et les erreurs prolifèrent au point que plus personne ne se pose de question. Le plus bel exemple en est le balun réalisé sur un tore T200­2 d’Amidon avec deux ou trois fois 9 spires. Son rendement est déplorable sur les bandes basses et personne ne s’en inquiète, semble-t-­il ! On attribue cela l’antenne ou à  d’autres facteurs. Mais si on se donne la peine de faire les calculs d’inductance et de réactance, à l’aide de MiniRK, par  exemple http://www.dl5swb.de/html/mini_ring_core calculator.htm, on s’aperçoit que la réactance est seulement de 22 Ω sur 80m et de 11...