Auteur/autrice : Jean-François ON4IJ

Bonjour. Je suis né en 1960 et je suis père de deux enfants. J'ai passé ma licence HAREC en 1984 (ex ON1KYM) et j'ai repris l'indicatif de mon papa (silent key 2012) ON4IJ en 2016. Je suis passionné par les instruments de mesure radiofréquence pour les utiliser dans mon activité de radioamateur. Ayant constitué un labo de mesure HF, je peux ainsi expérimenter et parfaire mes connaissances en électronique HF. Je m'emploie à contribuer au site Internet ON5VL.org avec la publication de plusieurs articles techniques pour partager quelques expériences avec tous les radioamateurs. Ces articles sont largement illustrés et sont rédigés dans un esprit didactique sans me prendre au sérieux : je m'efforce de rester pratique et ludique, mais parfois vous y trouverez de la technique pure et dure et de temps en temps un peu de mathématique, juste ce qu'il faut, sans plus, c'est-à-dire le stricte nécessaire et suffisant pour comprendre. Ces articles sont enfin rédigés dans le Ham Spirit avec l'intention de partage de connaissances et d'expériences radioamateur. 73 à tous. ON4IJ. +
Un booster de tension au QSJ QRP pour un transceiver mobile

Un booster de tension au QSJ QRP pour un transceiver mobile

Les transceivers que les radioamateurs utilisent en mobile sont alimentés pour la plupart sous une tension DC dont la valeur nominale est de 13,8 V. La raison est simple : il s’agit de la tension qui est immédiatement disponible à bord d’un véhicule automobile et aux bornes de l’accumulateur au plomb (batterie) qui sert à démarrer le moteur de la voiture. Alors, d’où vient cette tension de 13,8 V ? Jean-François nous en dit plus dans cet article

Deux méthodes de mesures de résistances au moyen d’une alimentation, d’un voltmètre et d’un ampèremètre

Deux méthodes de mesures de résistances au moyen d’une alimentation, d’un voltmètre et d’un ampèremètre

Lorsque l’on veut mesurer la valeur d’une résistance, le réflexe est d’utiliser un multimètre (analogique ou numérique) et de sélectionner la fonction Ohm-mètre. Sur certains multimètres (en général analogiques), il y a aussi moyen de sélectionner un calibre de la fonction Ohm-mètre afin de définir l’étendue de mesure la plus appropriée en fonction de l’ordre de grandeur de la valeur de la résistance à mesurer.