Comment débuter en Wires-X ?

Comment débuter en Wires-X ?

Depuis 2013, la marque connue YAESU a crĂ©Ă© son propre rĂ©seau numĂ©rique le C4FM System Fusion. Très prometteur, il devrait continuer Ă  l’avenir d’ĂŞtre le principal flux numĂ©rique de communication

DĂ©couverte !

Dans cet article, ayant depuis peu dĂ©couvert le WIRES-X, je vous propose de vous guider pour vous faire dĂ©couvrir ce moyen de communication. Peut-ĂŞtre comme moi vous n’osez pas vous lancer. Je pense aussi aux jeunes radioamateurs qui seraient tentĂ©s par de nouvelles expĂ©riences.
Il existe aussi d’autres systèmes, je pense au D-STAR, DMR, AP25, TETRA, Echolink mais YAESU avec son C4FM Fusion, a trouvĂ© un moyen fĂ©dĂ©rateur dans notre hobby d’investiguer les dernières innovations des communications numĂ©riques.
Mais avant d’aller vers du concret, une explication sommaire s’impose.

C4fm3

Le Système de Digital voice est un protocole développé par YAESU pour les communications numériques. Il offre des solutions qui permettent des communications vocales et de données à haut débit fiables en utilisant la modulation numérique C4FM.
Tout aussi important ce mode utilisé par la communication professionnelle, offre une meilleure réception pendant que vous êtes en déplacement et que vous recevez des signaux faibles.
Il est entièrement compatible avec les radios analogiques existantes.
Il possède une caractĂ©ristique importante qui est l’AMS (Automatic Mode Select).
Cette fonction reconnaĂ®t instantanĂ©ment si le signal reçu est C4FM numĂ©rique ou FM conventionnelle. Le mode de communication appropriĂ© est automatiquement sĂ©lectionnĂ©. Par exemple, mĂŞme si un signal numĂ©rique est utilisĂ©, vous pouvez passer en communication FM si des signaux radio sont reçus d’une station FM. Avec l’AMS, la modulation de votre station est automatiquement sĂ©lectionnĂ©e selon le signal reçu donc. Cette fonction permet de libĂ©rer le stress des contacts en supprimant le besoin de commuter manuellement le mode de communication (FM-NumĂ©rique) Ă  chaque fois. Les rĂ©pĂ©titeurs DR-1 et DR-2 peuvent ĂŞtre utilisĂ©s en AMS.

C4fm4

â–ş Un autre grand avantage du C4FM, c’est la possibilitĂ© d’envoyer un signal d’une largeur de bande de seulement 12,5 Khz Ă  une vitesse de 9600 Bds (deux fois celle de D-STAR DV). Il existe 4 modes diffĂ©rents.

C4fm1

  • Le mode V/D (communication vocale/data) : la communication simultanĂ©e de la voix digital (6.25 khz) et du DATA (6.25 khz).
  • Le mode conventionnel FM oĂą la voix est transmisse simplement en analogique.
  • Le mode DATA : elle utilise toute la bande passante des 12,5 khz pour envoyer du DATA.
  • Le mode Voice data : la transmission sur une bande passante de 12,5 khz de la voix digitale.

Il existe une sĂ©rie d’appareils qui offrent toute les caractĂ©ristiques d’utilisation complète de ce système, je le rappelle uniquement des appareils de la marque YAESU qui ont accès en mode numĂ©rique. Voici un aperçu de la production C4FM  :

C4fm2
Lineup1 du « catalogue equipement VHF-UHF Yaesu 2017 »

â–ş Outre les fonctions AMS et APRS, tous ces appareils (exceptĂ© FT-70D) offrent la possibilitĂ© d’une localisation Ă  l’aide d’un GPS, d’une banque de 500 mĂ©moires et certains la possibilitĂ© de recevoir une carte SD (exceptĂ© FT-70D).

Mais d’autres possibilitĂ©s existent

* La Fonction GM numĂ©rique (Ă©coute collective) vĂ©rifie automatiquement si les membres enregistrĂ©s sont dans un groupe et affiche des informations telles que la distance et l’orientation pour chaque appel Ă  l’Ă©cran. Cette fonction utile vous permet non seulement de voir quels amis sont prĂ©sents, mais vous permet Ă©galement de voir en un coup d’œil oĂą tous les membres du groupe sont situĂ©s. En outre, cette fonction peut ĂŞtre utilisĂ©e pour envoyer des donnĂ©es telles que des messages des images et du data entre les membres du groupe.
* Certains appareils possèdent aussi la Transmission de donnĂ©es d’image. Il suffit de connecter un microphone MH-85A11U (en option) avec une camĂ©ra et d’appuyer sur le bouton de l’obturateur du microphone pour prendre facilement des instantanĂ©s et les envoyer Ă  d’autres Ă©metteurs-rĂ©cepteurs numĂ©riques C4FM FDMA.

C4fm7
MH-85A11U

* Fonction Backtrack qui démarre la navigation face à un point enregistré simplement en appuyant sur un bouton.
* Pour devenir un hotspot Wires-X, il ne faut pas oublier l’interface HRI-200 qui permet de connecter Ă  Internet un transceiver comme le FTM-400 ou le FTM-100 Ă  l’aide de la technologie Voice-over-IP activĂ©e sur Internet. De cette manière, une station devient un nĹ“ud connectĂ© et peut communiquer facilement sur de longues distances de manière fiable.

Passons Ă  la partie pratique

Comment cela fonctionne t-il ?

En ce qui concerne l’utilisation dite « normale » grâce Ă  l’AMS, vous avez très bien compris que si vous entrez en numĂ©rique ou en FM analogique, le relai programmĂ© Auto-Auto passera automatiquement en mode appropriĂ© pour une rĂ©ception optimale de façon tout Ă  fait flexible.
LĂ  oĂą cela devient intĂ©ressant, grâce au module HRI-200, c’est la possibilitĂ© d’entrer dans le système WIRES-X (Wide-coverage Internet Repeater Enhancement System).
Ce système de communication Internet Ă©largit la portĂ©e des communications radioamateur. Pour le WIRES-X, une station correspond alors Ă  un nĹ“ud qui est connectĂ©e Ă  Internet et est utilisĂ© comme point d’accès. Les utilisateurs peuvent communiquer avec d’autres stations d’amateur partout dans le monde en utilisant un nĹ“ud diffĂ©rent dans la gamme des ondes radio permises. Cette opĂ©ration est simple, facile et conviviale.

C4fm8

AffichĂ©s sur l’Ă©cran de l’Ă©metteur-rĂ©cepteur YAESU, les nĹ“uds (nodes) locaux et les groupes (Room) actuellement actifs peuvent ĂŞtre recherchĂ©s en temps rĂ©el. La liste d’affichage est triĂ©e en fonction du nombre de stations connectĂ©es au groupe. Cela vous permet de trouver rapidement d’autres stations actives pour communiquer avec elles. Des messages, des images, des notes vocales peuvent ĂŞtre tĂ©lĂ©chargĂ©s gratuitement sur ces nĹ“uds ou ces groupes.

Comment se connecter Ă  un Tchat-Room ?

Avec un émetteur-récepteur numérique C4FM, un nœud local accessible à proximité peut être facilement trouvé.
Il suffit d’appuyer sur la touche DX du Transveiver et de la maintenir enfoncĂ©e pour transmettre un signal de recherche sur la frĂ©quence d’un nĹ“ud.
Lorsqu’un nĹ“ud local est trouvĂ©, la frĂ©quence de fonctionnement est automatiquement commutĂ©e et l’ID (adresse du nĹ“ud) ainsi que le nom de la ville apparaissent automatiquement Ă  l’Ă©cran, via la numĂ©risation C4FM.

Wires x 1

Manuellement vous pouvez aussi rechercher un nĹ“ud ou un groupe par mot clĂ©. Ceci est utile lorsque vous connaissez une partie de l’ID.
C’est grâce Ă  un code DTMF sur un Tx en mode analogique (c’est une combinaison de frĂ©quences Ă©mises lors de la pression sur une touche de votre micro ou d’un clavier tĂ©lĂ©phonique), qu’il vous est possible d’accĂ©der directement Ă  un nĹ“ud Analogique connectĂ© au rĂ©seau WIRES-X. Voici Ă  titre d’exemple quelques commandes DTMF utiles :

  • #66666 pour connaĂ®tre le status du relais.
  • #12345 pour accĂ©der Ă  un groupe.
  • #99999 pour se dĂ©connecter d’un groupe.
  • Il faut savoir que tous les numĂ©ros commençant par exemple pour la Belgique  #17xxx donnent accès aux nĹ“uds et les numĂ©ros commençant par #27xxx donnent accès directement aux « Room ».

Afin de connaitre l’accès Ă  tous ces numĂ©ros, voici trois adresses importantes : Latest Wires-x active Node ID List et : Latest Wires-x active Room ID List
et enfin WIRES-X ID – List Europe-Afrique

Organigramme du room WIRES-X de Liège en mai 2019

c4fm6

Comme on peut le voir, pour accéder au groupe (Room) de Liège, on peut actuellement entrer par 7 nœuds différents ; ON0VE à Verviers, ON0LGE à Retinne (Liège), ON0RCA à Bastogne, ON0NR à Namur, ON0LUS à Athus, ON0LRG à Bois-et-Borsu et ON0LG à Seraing. Ils sont tous accessibles en digital sauf celui de Namur qui est en Analogique.
Ce qui est intĂ©ressant, c’est qu’une fois qu’on a accĂ©dĂ© Ă  un nĹ“ud de ce groupe, il est possible de tout changer et de se reconnecter Ă  un autre nĹ“ud ou Ă  un groupe dans le monde entier !

Une vidéo

J’ai rĂ©alisĂ© une petite vidĂ©o en français, afin de vous montrer comment on peut arriver simplement Ă  ce connecter n’importe oĂą dans le monde d’un simple geste. Cette expĂ©rience c’est dĂ©roulĂ©e avec mon transceiver un FTM-100DE :

Références :

  YAESU.com – VHF- UHF Amateur Equipment Catalog 201704.pdf
  UBA.be unmanned-stations : La liste faite par l’UBA de tous les Repeaters
  YAESU.com
  Systemfusion.yaesu.com/what-is-system-fusion
  YAESU.com wires-x
  Remerciements Ă  Jean ON4KJR pour ses explications

Terminologie* :

  • NĹ“ud (Node) : RĂ©pĂ©titeur radio connectĂ© Ă  Internet via un Pc qui relaye les communications de stations radioamateur comme point d’accès.
  • NĹ“uds local : nĹ“ud se trouvant dans la portĂ©e de communication radio d’une station souvent dans le relais.
  • NĹ“ud analogique : c’est un Ă©metteur-rĂ©cepteur qui utilise le format FM traditionnel analogique.
  • NĹ“ud numĂ©rique : c’est un Ă©metteur-rĂ©cepteur ou un rĂ©pĂ©teur compatible avec des communication numĂ©rique au format C4FM (FM 4 niveaux).
  • Groupe (Room) : Espace communautaire du système WIRES auquel plusieurs nĹ“uds peuvent se connecter simultanĂ©ment.
  • Fonction News : Elle vous permet d’enregistrer des donnĂ©es numĂ©riques telles que du texte, des images et des donnĂ©es audio. Ă€ partir de l’Ă©metteur-rĂ©cepteur numĂ©rique, vous pouvez accĂ©der au nĹ“ud local (Local News) et Ă  la zone de stockage de donnĂ©es dans le nĹ“ud ou dans le groupe auquel vous vous connectez et vous pouvez importer (Upload) ou tĂ©lĂ©charger (Download) les donnĂ©es.

* Infos de FTM-100DE_WIRES-X_FRA_1509-A

Conclusions

Dans le futur, le système approprié des communications radioamateurs devra être choisi parmi une variété de système différents. De ce point de vue le Standard Vertex reconnu du C4FM en FDMA est la meilleure option actuelle pour les applications des opérateurs radio qui voudront une certaine qualité dans les communications.
L’expĂ©rience et les connaissances acquises grâce Ă  ce hobby qui nous passionne, contribuent Ă  rendre service Ă  notre sociĂ©tĂ©.

par Albert MĂĽller | ON5AM | Twitter | Facebook