L’ATV de Liège

Dans les années 80,

ATV

 

 

des Radioamateurs ne font plus seulement de la radio, ils font aussi de la télévision, en amateur bien sûr mais avec les autorisations régulières.

Cela se passe à Trooz perdu au milieu des bois, il y a un pylône plus haut, plus lourd que les autres qui est chargé d’antennes.
Au pied de l’ouvrage, tout à coté il y a un wagon entouré de sapins, ce sont les studios de la station de télévision ON6PM.

Ici la seule règle du jeu, c’est de porter l’image la plus nette que possible et le plus loin possible !

Une émission par semaine, le samedi de 16 à 19 heures.

Inutile de tenter de la capter sur votre téléviseur, vous n’y parviendrez pas, l’émetteur d’une puissance de 10watts expédie le signal dans la bande UHF des 432 Mhz.
Pour cela, il faut un récepteur spécial ou bricoler un convertisseur sur le poste de télévision et une antenne râteau.

Particularité de cette station, elle a été entièrement fabriquée par des Radioamateurs. Parfois avec du matériel de récupération.
Les trois caméras sont du fait-mains. Et cela fonctionne remarquablement, comme une vraie station. Avec tous les moyens de découpage de l’image sur l’écran et tous les moyens de lecture de documents. Et même un télécinéma qui est une prouesse d’imagination. Il s’agit en fait d’un petit projecteur 8mm, un de ceux que l’on offre aux enfants à la St Nicolas ou à Noël. L’image est renvoyée dans un petit caisson où par un jeu de miroirs, elle est renvoyée à  l’arrière d’un verre dépoli qui fait office d’écran. Il suffit alors de reprendre l’image par une caméra TV.
Au menu des films de POPEYE et autre dessins animés.

 

Mais avant cela au début de chaque émission,

l’indicatif de la station étant donné, le présentateur invite les téléspectateurs à donné un « report » de réception.

Ils sont régulièrement une vingtaine à préciser de quelle manière ils reçoivent l’image et le son. Tous ceux qui sont devant leur écran étant souvent aussi Radioamateur, c’est par la radio que l’information est renvoyée au studio, le son de la conversation étant renvoyée à l’antenne. Le rêve de tous les pédagogues enfin réalisé.Le dialogue est permanent.
Ce dialogue sera repris au cours de l’exposé technique qui suivra. C’est l’essentiel de l’émission.

Un tableau noir, un bon professeur,des explications, les Radioamateurs ne cessent de se tenir au courant de l’évolution technique. Pour preuve certains d’entre-eux ont participé à l’installation de stations privée en Italie.
extrait du journal

Article issu d’un journal de l’époque prêté par Luc ON4PU.

Cette page est la propriété du site ON5VL ©

0