Les ondes de demain sans batterie

Les ondes de demain sans batterie

Des chercheurs am√©ricains s’appr√™tent √† lancer une startup autour d’une technologie qui permet aux objets connect√©s les plus simples d’√™tre reli√©s √† internet sans pour autant avoir besoin d’une batterie.

IOT

Les ondes, des ressources p√©rennes pour l’IoT de demain

Plut√īt que de trouver des solutions de batteries de plus en plus fines et souples, qui consomment moins, ou encore qui se rechargent toutes seules, pourquoi ne pas tout simplement chercher √† les faire dispara√ģtre de nos objets connect√©s ? Il semblerait qu’on puisse atteindre cet id√©al par l’utilisation des signaux sans fils existants, en les utilisant √† la fois en tant que source d’alimentation mais aussi en tant que moyen de communication. Des ing√©nieurs de l’Universit√© de Washington ont poursuivi les travaux qui rendaient possible la communication entre eux de petits objets en vue d’y ajouter une connexion internet.

IOT

Des objets connectés auto-alimentés

Le dispositif ¬ę¬†Wi-Fi backscatter¬†¬Ľ se repose sur les signaux des fr√©quences radio en lieu et place d’une source d’√©nergie, puis utilise les infrastructures de Wifi existantes pour fournir une connectivit√© √† des objets d√©nu√©s de batterie. C’est dans cette derni√®re caract√©ristique de connexion √† internet que r√©side la nouveaut√© de ces recherches. Pour d√©fier le fait que l’√©nergie qu’on peut r√©colter de mani√®re distante est bien inf√©rieure √† ce qui est n√©cessaire pour √©tablir la connexion internet, les chercheurs ont d√©velopp√© le ¬ę RF Powered Device ¬Ľ. Le dispositif capte les ondes d’un routeur Wifi √† proximit√© et d√©cide de les redistribuer ou non pour transmettre des donn√©es via un signal binaire. Le fait de ne pas avoir √† g√©n√©rer ces ondes rend ainsi le syst√®me tr√®s peu √©nergivore‚Ķ

Faciliter la g√©n√©ralisation de l’IoT

Si actuellement, le prototype a pu communiquer avec une borne Wifi plac√©e √† deux m√®tres, les chercheurs pr√©voient d’√©tendre ce succ√®s √† une distance de vingt m√®tres. Ils √©voquent par exemple une montre connect√©e capable de charger des mails ou de transmettre des donn√©es √† un tableur personnalis√© sur Google… Un tel processus ne fonctionne que pour des objets ayant besoin de peu d’√©nergie, mais il nous rapproche encore un peu plus d’un monde o√Ļ nos  dispositifs connect√©s communiqueraient automatiquement les uns avec les autres. Encore reste-t-il √† r√©gler la probl√©matique des standards entre les diff√©rents constructeurs qui retarde le moment o√Ļ l’on pourra g√©rer l’ensemble de nos objets connect√©s via une seule application, ce qui simplifierait encore l’exp√©rience utilisateur.

Par Lucie Fronti√®re journaliste √† L’ATELIER

Auteur / autrice

  • Licenci√© Harec depuis 1990, apr√®s une pause de quelques ann√©es, j'ai renouvel√© mon int√©r√™t pour la radio, je suis particuli√®rement actif en HF, appr√©ciant le FT8, les contest et la chasse au Dx. Depuis 2021, je suis pr√©sident de la section de Li√®ge et administrateur du site Internet www.on5vl.org. Passionn√© d'informatique, je suis convaincu que le monde des radioamateurs doit √©voluer avec les avanc√©es technologiques, notamment avec l'√©mergence de l'IA dans nos shack.